Avec Didier, docteur en pharmacie, nutritionniste

Ah, le pain ! Notre fierté nationale ; ) Baguette, tradition, bien cuite ou blanche… on a tous nos petites préférences… En France, on mange 10 milliards de baguettes par an, soit 320 baguettes à la seconde. C’est assez impressionnant !

Aujourd’hui, le pain est mis à mal car toutes les études scientifiques convergent sur un point : il faut changer cette habitude alimentaire qui peut devenir un véritable poison pour l’organisme. En cause, la farine blanche utilisée…

La farine blanche T55 constitue la base de la majorité du pain actuellement commercialisé en France, que ce soit pour la baguette de boulangerie, le pain de mie industriel ou autres biscuiteries… Cette farine, parce qu’elle subit un fort degré de raffinage, est complètement vidée de ses fibres et de ses nutriments bons pour notre corps (magnésium, zinc…).
Sans fibre ni nutriment, il ne reste que des calories « vides » et de l’amidon. Ce dernier est constitué de sucres simples assemblés en longues chaînes, ou glucose. Il compose à 85% notre bonne baguette ! Oh, et puis dans le pain, il y a aussi du sel.

monassiette pain image1 Adieu, ma bonne baguette !

Bref, le pain blanc est constitué d’éléments qui peuvent être mauvais pour notre organisme et qui, en plus, peuvent faire grossir tellement le pain est addictif.

Heureusement, il existe plusieurs degrés de raffinage de la farine. Les principaux sont :

La farine T80 ou farine semi-complète qui est intéressante pour son apport en micronutriments supérieur à celui de la farine blanche. Elle est aussi plus facile à trouver chez le boulanger ou au supermarché, demandez juste un pain semi-complet !

La farine T110 ou farine complète est excellente pour ses valeurs nutritives. Elle est très riche en magnésium et autres minéraux indispensables pour un fonctionnement optimal du corps, comme le potassium, magnésium, calcium, phosphore et autres vitamines du groupe B. Vous trouverez facilement des pains complets dans les magasins bio.

La farine T150 ou farine intégrale, qui est très peu raffinée. Cette farine est riche en oligoéléments mais elle est plus difficile à digérer, elle peut même être un peu irritante pour l’intestin ! On peut la recommander pour ses valeurs nutritionnelles mais attention, seulement en quantité progressive.

monassiette pain image2 Adieu, ma bonne baguette !

Les conseils well&well


Concernant ces pains aux farines peu raffinées, il faut privilégier des pains biologiques. Et oui, comme la farine utilisée est moins raffinée, son blé est pourvu des enveloppes contenant pesticides et autres polluants. Et ça, clairement, il faut bannir ! Ces polluants ne sont pas utilisés dans les cultures bio, du coup, la farine est vraiment plus saine.

Un autre élément important pour votre santé est l’agent levant du pain. Le levain permet, en plus de faire lever le pain, de mieux absorber les éléments minéraux, d’augmenter la tolérance au gluten et de limiter l’augmentation de notre glycémie*.

Vous vous en doutez, l’industrie alimentaire utilise quasi exclusivement des levures chimiques faciles à utiliser et peu coûteuses qui augmentent l’impact du pain sur votre glycémie*. On privilégie donc les levures naturelles.

Les secrets well&well


 Pour une alimentation optimale pour la santé, je vous conseille donc de remplacer votre baguette quotidienne par un pain conçu à partir de farine semi-complète T80 voire complète T110, d’origine biologique et au levain naturel.

Heureusement, ces pains sont aussi très bons et très tendances grâce notamment à l’influence des pays nordiques ! On en trouve aux figues, aux noisettes, aux céréales… Bref, il y en a pour tous les goûts… Alors, testez !

Vous pouvez également faire votre pain vous même ici !

SONY DSC

PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |