Avec Didier, docteur en pharmacie, nutritionniste

Dans mon exercice quotidien, je gère les effets indésirables des traitements médicamenteux. L’un des plus fréquents survient à la prise d’antibiotiques : les désagréments intestinaux. Et oui, d’un coté les antibiotiques guérissent un symptôme, mais de l’autre ils détruisent la flore microbienne protectrice des cellules intestinales.
Les conséquences : diarrhées, ballonnements, spasmes intestinaux. Ces maux apparaissent souvent durant les premiers jours de la prise des antibiotiques.

lesdossiersexperts probiotiques images1 LES PROBIOTIQUES,</br>UN COMPLÉMENT ESSENTIEL

Qu’est ce que la flore intestinale ?


L’intestin renferme une flore microbienne utile à l’organisme appelée microbiote intestinal. Il ne faut pas penser que toutes les bactéries sont nécessairement mauvaises. Dans notre intestin, elles jouent un rôle précieux en contribuant notamment à la synthèse de certaines vitamines. De plus, elles limitent la prolifération des bactéries nocives.

Une flore intestinale de bonne qualité est donc la clef d’une bonne santé, ainsi que d’une immunité optimale. En conséquence, lors de la prise d’antibiotiques, il convient d’y associer des gélules de probiotiques bien choisies afin de compenser la destruction de la flore.

Les conseils well&well

Je vous recommande un supplément de probiotiques en capsules renfermant un minimum de 6 milliards de bactéries saines.
C’est souvent un cocktail de probiotiques (Lactobacillus et Bifidus) à visée reconstructive de la flore dont la star indispensable est le Lactobacillus Rhamnosus, notre principal allié face aux antibiotiques.

Il faut choisir un produit avec une date de péremption mentionnée. Les bactéries sont des organismes vivants et fragiles. Il est préférable de les conserver à température constante. La posologie vous sera indiquée par votre pharmacien en fonction de vos besoins.

  • Pendant votre traitement antibiotique, pour une meilleure absorption de vos probiotiques, prenez les à jeun, 30 minutes avant le repas et à distance de la prise des antibiotiques.
  • Après votre antibiothérapie, afin de ne pas avoir de récidive au niveau intestinal, faites 10 jours complémentaires de probiotiques en prenant, par exemple, 1 comprimé de μB well&well par jour.

lesdossiersexperts probiotiques images3 LES PROBIOTIQUES,</br>UN COMPLÉMENT ESSENTIEL

Les secrets well&well


Pour améliorer votre bien-être, vous pouvez consommer des aliments riches en probiotiques. En particulier, le véritable yaourt nature, le kéfir, le miso (soja fermenté japonais) et la choucroute crue biologique nature.

Et pour en savoir plus sur les probiotiques et leur importance pour une bonne santé intestinale, je vous conseille fortement de lire le best seller du moment « le charme discret de l’intestin« .

Giulia Ender, jeune doctorante en médecine, y décrit avec beaucoup d’humour le rôle primordial de notre « deuxième cerveau » et son microbiote ! N’hésitez pas à commenter vos impressions 😉

BOOK BLOG

PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |