Avec Katia, votre experte well&well, pharmacien

Vous voilà nouvellement ou très prochainement maman et vous avez beaucoup réfléchi à la décision d’allaiter ou non…

L’allaitement maternel exclusif est aujourd’hui conseillé jusqu’à l’âge de 6 mois révolu et il pourra se poursuivre au-delà.

Sachez que votre corps se prépare seul, dès le deuxième trimestre de la grossesse mais que les premiers jours sont primordiaux pour bien réussir son allaitement.

Dans les deux premières heures de la vie, le réflexe de succion est à son maximum. Il faudra donc laisser votre bébé reconnaître votre odeur et lui donner sa première tétée le plus tôt possible.

Mais au fait pourquoi allaiter ?

  • Vous établissez un lien privilégié d’attachement et vous aidez votre bébé à développer les sens du toucher et de l’odorat
  • Vous donnez une alimentation naturelle.

Le lait maternel couvre tous les besoins du nourrisson.

Pendant les 48 à 72 h qui suivent la naissance ce lait est appelé le colostrum, très riche en protéines et anticorps.

lait

Ensuite il évolue vers un lait contenant oligo-éléments, vitamines, protéines, sucres et graisses.

À la différence du lait en poudre, le lait maternel évolue au cours de la tétée et s’enrichit en graisse à la fin pour rassasier le bébé.

La composition du lait maternel s’adapte à la croissance du nouveau-né au fil du temps.

  • Vous favorisez la santé de votre bébé.

Très digeste, le lait maternel évitera de nombreux désagréments comme les coliques du nourrisson.

Ce lait contient surtout de nombreux anticorps, et favorisera le développement d’un système immunitaire efficace contre beaucoup de microbes et moins propice aux allergies (grâce notamment aux probiotiques qu’il contient).

  • Enfin, l’allaitement favorise le retour au poids d’avant votre grossesse, et c’est un avantage non négligeable !

La plupart des mamans s’inquiète de la quantité et de la qualité du lait qu’elles donnent à leur enfant. L’absence ou la raréfaction de lait est souvent plus une impression qu’une réalité (seulement 1 à 2% des femmes). Si votre bébé prend du poids, et qu’il ne pleure pas, c’est qu’il a reçu sa bonne quantité de lait.

Les conseils well&well

Tout d’abord ne pas se poser trop de questions. Il n’y a pas de véritable règle, à part de donner à téter à la demande de votre bébé et d’être détendue (donc si possible, déléguer les tâches ménagères…)

Évidemment les premiers jours sont un peu difficiles car l’arrivée du bébé est un véritable bouleversement surtout psychologique et hormonale. Mais aussi un moment de vulnérabilité car vous ne dormez pas beaucoup.

Pour éviter le Baby Blues, 3 conseils :

omega3

  • Les compléments alimentaires de type vitamines peuvent aider à se maintenir en forme (2 Mv well&well)

mvt

  • Les céréales ou les barres enrichies en vitamines (céréales de chez Gallia)

barrechoco

photopourmartine

Et pour vous faciliter la tâche, utilisez tous les accessoires d’allaitement qui peuvent vous être utiles :

  • Les cousins de positionnement, proposés en pharmacie, vous permettront de positionner plus facilement votre bébé et vous apporteront un grand confort
  • Les tires lait électriques peuvent être loués en pharmacie sur prescription de votre médecin et de votre sage femme. Ils permettent de recueillir le lait et de le conserver (48h maximum au réfrigérateur) pour être donné en votre absence mais aussi pour permettre à votre conjoint de participer. Ils sont très utiles pendant la reprise du travail car une tétée matin et soir ne suffira pas à maintenir une lactation suffisante. Plus vous tirez votre lait plus vous favorisez une nouvelle montée de lait.
  • Les coussinets d’allaitement, qui permettent d’éviter de tâcher vos vêtements mais qui sont à changer régulièrement pour éviter que le mamelon ne se trouve en milieu humide, propice aux infections.

Les secrets well&well

Les conseils naturels pour favoriser la lactation :

Il faut environ 6 semaines pour installer la lactation. Donc pas d’inquiétude si vous n’avez pas assez de lait au début.

Pour vous aider, vous pouvez consommer des tisanes dites « galactogènes », à base de plantes favorisant la fabrication du lait (fenouil, anis) comme la Tisane allaitement Bio well and well.
Ou encore à l’aide de l’homéopathie type ricinus 4ch (3 granules 3 fois par jour 1/2h avant les repas)

Dans votre alimentation, qui doit être variée et équilibrée, privilégiez le cumin, et évitez le persil, la sauge ou la menthe, qui pourraient diminuer votre fabrication de lait.

cumin2

Enfin buvez beaucoup d’eau car la lactation puise dans vos réserves hydriques.

Vous voilà prête ! Mais n’oubliez pas qu’il est très important de vous renseigner auprès de votre médecin et de votre pharmacien, notamment en cas de prise de médicaments.

 

PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |