Avec Katia, votre experte well&well, pharmacien

Nos 8 conseils pour bien préparer sa grossesse :

 

Aujourd’hui 30% des infertilités sont dites inexpliquées, aucune cause médicale n’étant reconnue. C’est pourquoi les différences de mode de vie semblent avoir un rôle important.

Notre experte well&well vous dévoile ses conseils pour aider votre corps à préparer la grossesse :

1- Le mot d’ordre : balayez les toxiques de votre environnement quotidien.

Malheureusement nous ne pouvons pas véritablement les exclure de notre vie.

Les pesticides, les insecticides sont de plus en plus présents dans notre alimentation. Optez pour une alimentation bio de préférence et locale pour conserver une alimentation nutritive vitaminée.

Les phtalates (qui sont des perturbateurs endocriniens) se retrouvent dans les bouteilles en plastique : vous pourrez difficilement y échapper. Évitez toutefois les boissons contenus dans les canettes.

Les métaux lourds, eux,  sont présents dans les poissons. Préférez les petits poissons de début de chaine alimentaire et évitez au maximum le thon et le saumon.

Pour la  pollution routière, oxygénez-vous au maximum les weekends en optant pour des ballades en campagne et en forêt.

Tenez éloignés les éthers de glycols que nous trouvons dans les laves vitres, les produits vaisselles, les produits ménagers et certains cosmétiques.

Pour les cosmétiques utilisez des produits non transformés, soit des hydrolats comme démaquillants, des huiles végétales comme hydratants (argan, amande douce, rose musquée ou coco) ainsi que des shampoings bio moussants peu. Utilisez la pierre d’alun comme déodorant pour exclure les sels d’aluminium.

 

2- Soyez vigilante quant aux traitements médicamenteux

Dans tous les cas, prévenez votre médecin si vous utilisez les  médicaments ci-dessous :

  • Anti-hypertenseurs
  • Anti-ulcéreux
  • Antidépresseurs
  • Antibiotiques
  • Antihistaminiques
  • Anti inflammatoires
  • Produits anti-chute de cheveux à usage prolongé.

De même avant de prendre un médicament, une plante, des huiles essentielles ou un complément alimentaire, informez votre pharmacien de votre projet de grossesse.

 

3- Évitez les toxiques liés à nos habitudes de vie

  • Le tabac

Il baisse de 30% la fertilité chez les fumeurs hommes et femmes confondus.

Chez la femme, il multiplie par 2 le délai de conception, le risque de fausse couche spontanée et la survenue de ménopause précoce.

Chez l’homme, il diminue le nombre et la mobilité des spermatozoïdes.

Enfin il diminue fortement le nombre de naissances dans les cycles de fécondation in vitro.

C’est pourquoi le sevrage tabagique est essentiel pour stopper les effets négatifs du tabac et augmenter vos chances de concevoir.

A l’arrêt du tabac vos chances de concevoir redeviennent identiques aux couples de non-fumeurs. Sollicitez votre pharmacien pour qu’il vous aide dans votre démarche de sevrage tabagique.

 

  • La caféine

Il est admis que la caféine (et dans une moindre mesure la théine du thé) diminue la fertilité. N’oubliez pas la caféine contenue dans les sodas.

 

  • L’alcool

L’alcool chez la femme induit des troubles des cycles menstruels, diminue de moitié la fertilité et augmente le risque de fausse couche.

Chez l’homme, il diminue la qualité et la quantité des spermatozoïdes.

 

4- Nettoyez votre foie

Pour soulager votre organisme de tous ces toxiques, vous pouvez entreprendre une détoxication hépatique avant de débuter votre projet de grossesse, ou en inter-cure pour les femmes dans un programme d’assistance médicale à la procréation (avec l’accord de votre médecin ).

En effet un foie efficace est indispensable à une bonne régulation hormonale puisque les hormones naturelles ou celles issues des contraceptifs hormonaux viennent s’éliminer dans le foie.

La détoxification hépatique étant indispensable et très fortement conseillée  après l’utilisation de contraceptifs oraux prolongé.

Votre pharmacien pourra vous orientez vers les spécialités suivantes :

IMG 7251 Préparer sa grossesse

5- Pensez à la supplémentation vitaminée

Celle-ci vous sera systématiquement proposée pour optimiser votre succès de grossesse, en complément d’une alimentation variée et équilibrée.

Pour les couples suivis en AMP :

Le coenzyme Q10 anti-oxydant pourra être prescrit à la femme pour augmenter le nombre de follicules, lors de la phase de stimulation hormonale (par exemple le coenzyme Q10 de chez Solgar, 60mg/j).

L’homme se voit prescrire un mélange d’antioxydants (Proxceed plus ou proselem ).

IMG 6503 1 Préparer sa grossesse

6- Adoptez une alimentation saine équilibrée bio et locale

Nous devons prévenir les vegans ou les végétariens que ce mode alimentaire diminue fortement les chances de concevoir un enfant car les protéines sont fortement recommandées dans votre régime alimentaire.

  • Les acides aminés : ils rentrent dans la conception des hormones donc mangez des œufs, du poisson, des volailles et de la viande.
  • Les omégas 3 : il faut consommez des lipides insaturés comme les oméga-3 qui vous apporteront l’énergie nécessaire (les graisses saturées et l’alimentation transformée industrielle ne sont pas propices à la conception) :

– Huile de Colza : 1 cuillère à soupe/j ;
– Noix, amandes : 1 poignée/j ;
– Petits poissons gras : maquereaux, sardines 2fois/semaine ;
– Capsules d’Ω3, à arrêter 1 mois avant l’accouchement (Omega 3 Well and Well 3 capsules /j)

  • Favorisez une alimentation anti-oxydante riche en fruits et en légumes et principalement tout ce que vous trouverez de couleur orange comme le potiron, la courge ou les carottes, très riches en caroténoïdes
  • Diminuez les sucres rapides qui font fluctuer votre glycémie
  • Enfin mangez des crustacés dont la concentration en zinc est fortement favorable à la conception

IMG 6502 Préparer sa grossesse

7- Tentez les coups de pouce ( homéopathie et phytothérapie )

Pour favoriser la fertilité des femmes ayant des cycles de 28 jours, les souches homéopathiques suivantes peuvent être utilisées :

  • OVARINUM 7CH 1 dose au 5eme jour du cycle.
  • FOLLICULINUM 7 CH 1 dose au 7eme jour du cycle.
  • PROGESTERONUM 7CH 1 dose au 21eme jour du cycle.

Pour améliorer la glaire cervicale il est conseillé d’utiliser :

  • LYCOPODIUM 5 granules matin et soir.
  • GELSEMIUM 5 granules matin et soir .

Enfin si vous êtes suivi dans le cadre d’une PMA pour diminuer la composante stressante vous pouvez rajouter :

  • IGNATIA 5 Granules matin et soir

Pour un coup de pouce supplémentaire vous pouvez utiliser des bourgeons de framboisier ( bourgeons de framboisier herbalgem) 5 gouttes matin et soir pendant 21 jours du cycle puis arrêt pendant 7 jours, ainsi qu’une cuillère à café d’ huile végétale de NIGELLE  (huile de nigelle bio pranarom) à avaler tous les soirs.

8- Optez pour la zen attitude

Plus facile à dire qu’à faire ! Surtout quand l’attente se fait plus longue et plus difficile que prévue et que votre projet de grossesse  tourne vite à l’obsession.

Évidemment les conseils de lâcher prise peuvent vite vous stresser alors organisez-vous des espaces d’amusement et de relaxation.

Ayez à l’esprit que les hormones sexuelles impliquées dans la conception sont sous l’influence de votre axe hypothalamo-hypophysaire, lui-même sous l’influence de vos émotions.

  • Pratiquez une activité sportive douce et régulière (natation, yoga,  barre au sol ou marche au moins 30min/j) mais attention évitez les sports intensifs qui  oxydent votre organisme et qui donc ne sont pas conseillés.
  • Respirez correctement pour oxygéner votre organisme et favoriser relaxation et circulation sanguine (méditation, cohérence cardiaque avec l’application respirelax à télécharger sur votre téléphone portable).
  • Prenez si le besoin s’en fait ressentir (et surtout pour les couples en cycle de FIV) des fleurs de Bach en complexe comme « stress », « peurs » ou plus spécifiquement l’impatience ou la dame de onze heures, 4 gouttes dans un verre d’eau 4 fois par jour.
  • Prenez 1 comprimé 3 fois par jour de magnésium vitamine B6 – Mg de well&well
  • Enfin appliquez sur votre plexus solaire ainsi que celui de votre conjoint 2 gouttes d’huiles essentielles de Rose de Damas.
  • Pour les femmes suivies par assistance médicale à la procréation, il peut être utile de faire 2 séances d’acupuncture pour accompagner votre traitement de FIV.
    Une séance s’effectue dès le 2 ème jour du cycle pour détendre ainsi que favoriser la qualité ovocytaire, une autre séance se fera au plus tôt après le transfert pour préparer l’endomètre à la nidation.

IMG 6500 Préparer sa grossesse

Bonne préparation à vous !

PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |