Avec Laurent, votre expert WELL AND WELL, pharmacien, homéopathe

et Sophie, Votre experte well&well, pharmacienne.

On se réjouit, le printemps est là et l’été approche à grands pas : un peu de soleil et des couleurs, ça fait du bien.
Mais qui dit printemps dit aussi, pour certains, allergies ; le rhume des foins (ou rhinite allergique) étant du au pollen de plantes.
Donc dès maintenant, il faut penser prévention pour profiter au maximum de cette douceur printanière… et évidemment, si jamais vous avez déjà des symptômes, je vous donne aussi des solutions qui vous feront aller mieux que bien !

Tout d’abord, une allergie, comment ça marche ?

Une allergie est une réaction excessive de l’organisme au contact de certains allergènes inoffensifs mais que le corps considère, à tort, comme dangereux. Au premier contact avec l’allergène, l’organisme fabrique des anticorps pour le combattre : les IGE (immunoglobuline E). Une fois créés, les IGE « s’attaqueront » à l’allergène en provoquant des symptômes différents : urticaire, éruption cutanée, conjonctivite, eczéma, éternuements… Ces réactions allergiques se déclareront ensuite régulièrement lorsque l’organisme entrera en contact avec l’allergène.

%name À bas les allergies !

Les conseils well&well :

Evidemment, mieux vaut prévenir que guérir : pour éviter les symptômes, j’utilise l’homéopathie, naturel et efficace.

  • Poumon histamine 15CH : 1 dose par semaine, de préférence le mercredi
  • Pollens 30CH : 1 dose par semaine, de préférence le dimanche.

Combinez ces deux dilutions et sortez l’esprit léger : votre corps est préparé à affronter le pollen.

%name À bas les allergies !

Si vous souffrez déjà des symptômes, ils ne vont pas disparaître comme cela, en revanche il est possible de diminuer les gênes.

Toujours avec l’homéopathie :

  • Poumon histamine 15CH : 5 granules par jour, qui sera donc votre meilleur ami pendant toute la durée de l’allergie.

Les huiles essentielles sont également très efficaces et on peut en prendre en plus des granules. Dès les premiers symptômes, prenez 5 jours par semaine :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’estragon*
  • sur une cuillère de miel, sucre de canne, ou mie de pain comme support

Et en complément la journée, déposez-en une goutte sur un mouchoir à respirer 3 à 5 fois par jour.

%name À bas les allergies !

Les secrets well&well :

Vos symptômes sont plus ciblés ? Pas de panique, voici quelques astuces pour être mieux que bien !

Pour le nez :

Pour contrer l’entrée des pollens dans les voies respiratoires lors de vos sorties :

Mettez un corps gras type vaseline ou homéoplasmine DANS les narines et massez votre nez, cela va piéger les pollens qui ne pourront pas atteindre l’arbre respiratoire et ainsi déclencher la rhinite allergique. Pensez à rincer votre nez en rentrant.

  • Votre nez est bouché la nuit et vous éternuez au réveil : 5 granules de nux vomica 9CH, 4 fois/jour.
  • Votre nez coule clair et vos narines sont irritées : 5 granules d’allium cepa 9CH toutes les heures à l’apparition des symptômes. Ensuite vous espacerez les prises selon l’amélioration des symptômes.

Pour les yeux :

Si vous avez un produit pour les yeux secs cela peut être suffisant si vous agissez rapidement. Ces gouttes vont hydrater l’œil, former un film barrière qui diminuera l’impact des allergènes.

  • Vos yeux pleurent, piquent ou brûlent : 5 granules d’euphrasia 5CH, 5 fois/jour.

 

Enfin, cette formule à base d’huiles essentielles s’applique en massage sur le nez ou le torse. Dans une coupelle, mélangez :

  • 5ml d’huile végétale de Calophylle
  • 5 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’estragon.

Avec tout ça, vous êtes parés !

 

*Les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution, demandez conseil à votre pharmacien.

PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |

2 réflexions sur “ À bas les allergies ! ”

  1. Bonjour Floriane,

    Tout d’abord merci de nous lire !

    Pour le problème que vous avez rencontré avec le nux vomica… En homéopathie, nous ne parlons pas d’effets secondaires ni d’allergies mais plutôt de sensibilité.
    En effet, il semble que vous soyez de type sensible au nux vomica 7CH. Cependant, selon la dilution (CH) des granules vous allez être plus ou moins sensible. Nous vous conseillons d’essayer d’augmenter la dilution du Nux vomica, si vous retentez avec un 15 ou 30CH, à priori cette sensibilité et les désagréments n’auront pas lieu….

    N’hésitez pas à nous contacter si vous avez encore des questions, nous serons ravis de vous conseiller,
    A très vite !

    L’Equipe well&well

  2. Je mets en garde contre le nux vomica…
    J’en ai pris 3 granules par jour pendant 10 jours (du 7 CH) pour éviter les endormissements d’après-repas. Au bout de 7 jours, je me suis retrouvée complètement confuse, avec des difficultés respiratoires, une fatigue intense, une faiblesse musculaire, le nez complètement sec tout comme la bouche. Je me suis dit que quelque chose clochait. J’ai cherché et j’ai trouvé exactement mes symptômes : http://inertwo-fr.curing.in.ua/nouvelles/29855-nux-vomica-nux-vomica-proprits-en-homopathie.html
    J’y suis intolérante. Encore une allergie médicamenteuse de plus !
    Je suis à 100% pour l’homéopathie, mais elle reste aussi un domaine médicamenteux. Alors PRUDENCE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *