Avec Didier, docteur en pharmacie, nutritionniste

Synonyme de lumière, d’optimisme et de liberté… nous sommes heureux de retrouver le soleil de l’été !

Il a une action positive sur notre santé physique car il est pourvoyeur de vitamine D (15 minutes d’exposition au soleil / jour) et est important pour notre santé psychique grâce à la lumière blanche émise.

Pourtant, il est redoutable quand on en abuse.

L’ennemi s’appelle UV. Ils sont absorbés par la peau et peuvent provoquer des cancers cutanés comme le mélanome. Plus de 4 cancers de la peau sur 5 sont dus à une exposition excessive au soleil.

Il est donc indispensable de s’en protéger au mieux, que vous ayez une peau mate, déjà bronzée ou non.

Les U. V.

Les rayonnements Ultra-Violet sont des rayonnements électromagnétiques émis par le soleil. On distingue :

  • Les UVA: Ils pénètrent profondément dans la peau et sont responsables de son vieillissement.
  • Les UVB: Ce sont les principaux responsables des coups de soleil. Ils sont 1000 fois plus puissants que les UVA.

Des organismes comme Météo France publient quotidiennement les indices UV de votre région :

  • faible pour un indice inférieur à 2 ;
  • modérée pour un indice entre 3 et 4 ;
  • forte pour un indice entre 5 et 6 ;
  • très forte pour un indice entre 7 et 8 ;
  • extrême au-delà de 9

 

Rayons UV et cancer

Les doses excessives d’UV, lorsqu’elles atteignent la peau, agressent les cellules cutanées et peuvent provoquer des dommages irréversibles dans les gènes des cellules exposées.

Les UVA comme les UVB augmentent les risques de cancers cutanés:

  • les carcinomes cutanés, les plus fréquents ; ils ont la forme d’un petit bouton ou d’une croûte blanche. Ils se soignent bien mais peuvent laisser des cicatrices. Ils sont le plus souvent liés à des expositions solaires chroniques au cours de la vie ;
  • les mélanomes cutanés, bien plus graves : ces tumeurs malignes ressemblent le plus souvent à des grains de beauté mais avec des formes ou des couleurs anormales, et peuvent rapidement créer des métastases.

 

Les phototypes

Malheureusement, nos peaux ne sont pas toutes égales face au rayonnement du soleil : certains types de peau le supportent mieux que d’autres. L’OMS a déterminé une classification qui définit les différents types de peau, ou « phototypes » :

Plus votre phototype est faible, plus vous devrez vous préserver des expositions aux rayonnements. Mais, il est important de rappeler que personne n’est à 100% à l’abri des cancers de la peau et que chacun doit se protéger même avec un phototype élevé.

  • Phototype I : Peau très blanche, cheveux blonds ou roux, yeux bleus/verts – Vous ne bronzez jamais et attrapez très facilement des coups de soleil.
  • Phototype II: Peau claire, cheveux blonds, roux ou châtains, yeux verts/marron – Vous bronzez à peine et attrapez facilement des coups de soleil.
  • Phototype III: Peau moyennement claire, cheveux châtains ou bruns, yeux marron – Vous bronzez progressivement et attrapez occasionnellement des coups de soleil.
  • Phototype IV: Peau mate, cheveux bruns/noirs, yeux marron/noirs – Vous bronzez facilement et attrapez rarement des coups de soleil.
  • Phototype V: Peau très mate, cheveux noirs, yeux noirs – Vous bronzez vite et beaucoup, vous attrapez très rarement des coups de soleil.
  • Phototype VI: Peau noire, cheveux noirs, yeux noirs – Jamais de coups de soleil.

 

Les conseils well&well

La protection solaire efficace et adaptée est indispensable et ce quelque soit votre phototype.

Elle réduit la pénétration des rayons UV dans la peau. Malheureusement, elle ne suffit pas, seule, à limiter le risque de cancers cutanés. Il faudra prendre un ensemble de précautions :

  • Sortir couvert : les vêtements stoppent le mieux les UV (t-shirt, pantalon léger…). Porter un chapeau et des lunettes de soleil avec filtre anti-UV (norme CE, catégorie 3 ou 4).
  • Rechercher l’ombre dans toutes les activités de plein air en été.
  • Eviter de s’exposer au soleil au milieu de la journée quand les rayons solaires sont les plus intenses, donc les plus dangereux (de 12h à 16h en France).
  • Renouveler fréquemment l’application de crème solaire haute protection (toutes les 2h car son efficacité diminue avec le temps, la transpiration et les baignades).

Les secrets well&well

ll est important de préparer sa peau avant une exposition au soleil surtout si elle est prolongée. Pour cela, voici mon protocole:

  • Au moins 15 jours avant votre départ/exposition : 1 gélule de SOL-R well&well et 2 capsules d’huile d’onagre well&well par jour afin d’hydrater et préparer votre peau pour vos vacances.

  • Pendant la durée du séjour :
    • Appliquez une crème ou un lait solaire indice 50 toutes les 2 heures sur les zones exposées.
    • Se laver avec une huile de douche de manière à préserver le film hydro-lipidique de la peau. Puis appliquez une crème « après soleil » ou une huile pour le corps afin de réhydrater la peau.
    • En cas de coup de soleil léger, le gel d’Aloe Vera sera un excellent apaisant et cicatrisant.
      En cas de brûlure plus intense, je vous conseille d’utiliser la crème calendula, aloe vera et d’huiles essentielles well&well – uniquement le soir.
    • Vous pouvez également fabriquer vous-même votre propre mélange (Do It Yourself) en mélangeant une noisette de gel d’aloe vera ou bien d’huile végétale de Calendula avec 2 gouttes d’HE de lavande aspic.

  • Pour les personnes sujettes à l’herpès labial à l’exposition solaire
    • Je conseille de prendre 2 comprimés de RPS well&well tous les soirs pendant la durée de votre séjour, en prévention.
    • Si un herpès se déclare, la posologie sera de 2 comprimés 3 fois par jour. Vous pourrez y associer une pommade à base d’aciclovir la journée et les patchs herpès well&well à l’HE de Tea Tree, à appliquer le soir sur l’herpès.

PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *