Avec Didier, docteur en pharmacie, nutritionniste

L’Échinacée pourpre, connue sous le nom latin d’Echinacea purpurea est utilisée depuis des siècles pour stimuler le système immunitaire. Elle était déjà très utilisée par les Indiens d’Amérique.

Elle est particulièrement utile pour prévenir diverses infections des voies respiratoires hautes (gorge, sinus), la grippe ou le rhume, mais reste efficace pour toute sorte d’infection.

Je la conseille pour ma part régulièrement à l’officine.

Mais comment fonctionne-t-elle ?

Contrairement aux antibiotiques, qui détruisent les bactéries nuisibles mais également les bactéries bénéfiques, l’échinacée va agir en stimulant notre système immunitaire (notamment en activant nos globules blancs, qui empêchent les corps étrangers d’infecter nos cellules).

Après l’utilisation de l’échinacée à la place des antibiotiques, notre système immunitaire sera plus fort pour lutter contre les infections et les virus à l’avenir car celui-ci sera en quelques sortes «renforcé».

L’échinacée est très efficace en prévention des infections mais également une fois les symptômes présents (rhume, état grippal, toux…). Elle aidera alors à réduire le temps de récupération nécessaire.

L’échinacée ne doit pas être prise sur de trop longues périodes (pas plus de huit semaines).
En effet, il faut laisser le système immunitaire « reprendre ses droits », et ne pas le laisser en état de « combat » sur une trop longue période, car il finirait par s’épuiser et l’on obtiendrait l’effet contraire à celui recherché, c’est-à-dire une fragilisation des défenses immunitaires à long terme…

Les conseils well&well

Je vous conseille par contre de prendre de l’échinacée en prévention, une fois de temps en temps et sur de courtes périodes, quand tout le monde autour de vous commence à se moucher par exemple !

De nombreux compléments alimentaires à base d’échinacée sont disponibles en pharmacie, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien (et à voir les secrets ci-dessous…)

Certaines personnes disent que l’échinacée ne fait rien pour eux. C’est possible et certainement dû au fait que leurs réserves immunitaires sont complètement épuisées (stress, épuisement et mauvaise alimentation sur de longues périodes). Il n’y a plus de soldats disponibles, même quand on sonne l’alarme !
Si cela vous arrive, je vous conseille de vous reposer, de bien vous nourrir et d’accompagner l’echinacée d’autres plantes pour détoxiquer votre corps (radis noir, artichaut, pissenlit, boldo… ou D-TOX well&well qui en réuni une partie !), et refaire vos ressources immunitaires.

 

IMG 6065 1024x649 LÉCHINACÉE POURPRE LA PLANTE DE LHIVER

 

Les secrets well&well


Les pharmaciens well&well utilisent cette plante santé dans 3 produits :

IMU- Cyprès Echinacée well&well

défense immunitaire well and well
L’echinacée
y est associée au cyprès (aujourd’hui qualifié d’arbre aux mille vertus) qui possède de puissantes propriétés anti-virales.

CONSEILS D’UTILISATION :

En préventif : 1 gélule 2 fois par jour, 5 jours par semaine durant l’hiver.
Dès l’apparition des premiers signes : 2 gélules 3 fois par jour pendant 5 jours

Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes
 ainsi qu’aux individus souffrant d’une maladie auto-immune.

RPS – Lysine Echinacée Zinc well&well

solution herpes à l'echinacee
Associée à un acide aminé (la Lysine) et à un minéral (le Zinc), l’Echinacée dans le produit RPS a été sélectionnée pour lutter efficacement et durablement contre le virus de l’herpès labial (HSV1)

CONSEILS D’UTILISATION :

En préventif : 2 comprimés par jour pendant la période à risque (stress, infection virale, fatigue, exposition au soleil…)
En poussée : 2 comprimés, 3 fois par jour pendant la poussée puis 1 comprimé par jour jusqu’à cicatrisation

Déconseillé aux personnes souffrant de pathologies hépatiques ou rénales, allergiques aux protéines de lait, au blé et aux œufs et aux femmes enceintes et allaitantes.

Sirop gorge well&well

sirop
Les plantes utilisées dans ce sirop (Echinacée et Pépins de pamplemousse) sont bio, et viennent apporter une action sur le système immunitaire, qui complète l’action lubrifiante, antiseptique et antitussive du miel bio ainsi que celle apaisante sur la gorge le pharynx et les cordes vocales de l’huile essentielle de menthe arvensis bio.

CONSEILS D’UTILISATION :

Adultes : 2 cuillères à café (5ml), 3 fois par jour (soit 30ml) pendant 5 jours maximum
Enfants : (>12ans) : 1 cuillère à café (5ml), 3 fois par jour (soit 15ml) pendant 5 jours maximum
Déconseillé aux personnes allergiques aux produits de la ruche
, aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 12 ans

 

Voilà pour ces quelques détails qui, je l’espère, vous aideront à mieux comprendre ce que cette superbe plante peut faire pour vous, surtout en ce moment !

CONTRE-INDICATIONS :
Demandez l’avis d’un professionnel de santé avant toute prise.
Déconseillé en dessous de 6 ans, chez les femmes enceintes ou allaitantes et chez les personnes souffrant d’asthme ou d’allergies.
L’é
chinacée ne dispense pas d’antibiotiques et d’autres agents anti-infectieux.

PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |