Avec Marie France, votre experte well&well, pharmacien, micro-nutritionniste

Les patients me racontent souvent à cette période qu’ils se sont fait dévorer par les moustiques, qu’ils souffrent à cause d’une piqûre de guêpe, ou encore d’araignée… Tels sont les problèmes fréquents qu’amènent le printemps et surtout l’été.

Toute morsure ou piqûre par un animal est à l’origine de troubles plus ou moins importants et désagréables.
– Les piqûres d’abeilles, de frelons, de guêpes ou de taons sont douloureuses et suivies d’un œdème avec une sensation de brûlure calmée par l’application de froid ;
– Les piqûres de moustiques sont indolores, mais la réaction cutanée à la salive de l’insecte produit des plaies punctiformes, renflées et de fortes démangeaisons…et elles peuvent être nombreuses !
– Les piqûres d’aoûtats produisent des papules rougeâtres, localisées au niveau des plis humides (taille, aisselles, aine) avec des démangeaisons douloureuses pendant plusieurs jours ;
– Les piqûres d’araignées provoquent une inflammation locale pourpre, épaisse et dure. La douleur est intense et la surinfection fréquente, selon ce qu’a fait ou mangé l’araignée avant de nous piquer !
– Les piqûres de méduses sont très douloureuses. Elles sont semblables à une décharge électrique et sont suivies d’une sensation de brûlure. En première intention, il faut rincer la piqûre à l’eau de mer et surtout pas à l’eau douce qui provoquerait l’éclatement des cellules venimeuses par différence d’osmolarité et augmenterait ainsi la douleur ! N’oubliez pas de veiller à retirer tous les tentacules pouvant rester sur la peau à l’aide d’une pince à épiler.

Les conseils well&well

Notre premier conseil pour éviter les moustiques est un répulsif anti-moustiques classique.

SONY DSC

Quand vous vous faites piquer, l’homéopathie, utilisée rapidement après la piqûre ou la morsure vise à calmer la douleur, à réduire l’inflammation et à prévenir l’infection.

– Pour prévenir les piqûres, vous pouvez utiliser du Ledum Pallustre qui permet de réduire les effets des piqûres, 5 granules Ledum Pallustre 9 CH matin et soir (ces granules ne protègent pas du paludisme).
– Il existe un « traitement d’urgence » utilisable quelle que soit la piqûre :
1 dose d’Apis Mellifica en 30 CH tout de suite après vous être fait piquer, puis 5 granules d’Apis Mellifica en 15 CH toutes les 30 minutes à espacer dès amélioration.
– Si une cloque se forme vous pouvez prendre 5 granules 3 fois par jour de Cantharie vesicatoria 9CH jusqu’à amélioration des symptômes.

SONY DSC

En fonction des symptômes et de l’origine de la morsure, vous choisirez les souches complémentaires :
– Contre les piqûres d’abeille : Apis Mellifica seul
– Contre les piqûres de moustique : rajouter Ledum Pallustre 15CH toutes les 30 minutes
– Contre les morsures d’araignée : rajouter Tarentula 15 CH toutes les 30 minutes et pour prévenir les infections prendre Pyrogénium 9 CH matin, midi et soir
– Contre les piqûres de méduse : rajouter Urtica Urens 15 CH toutes les 30 minutes
L’application d’un Calendula gel ou d’un Dapis gel est toujours recommandée en 1ère intention et cela plusieurs fois par jour.

Les secrets well&well

L’utilisation d’huiles essentielles (l’aromathérapie) est également très efficace. Nous vous proposons un petit mélange miracle contre les piqûres de guêpe, de taon et de méduse :

– Huile essentielle Lavande aspic : 30 gouttes
– Huile essentielle Immortelle : 10 gouttes
– Huile essentielle Eucalyptus citronné : 10 gouttes

SONY DSC

Appliquez immédiatement 2 à 3 gouttes du mélange pur sur la zone affectée et répétez l’application toutes les 5 minutes pendant 30 minutes. Continuez 3 ou 4 fois par jour pendant 24 à 48 heures selon amélioration.

Contre les piqûres de moustiques ou de fourmi, préférez ce mélange :

– Huile essentielle Camomille noble : 10 gouttes
– Huile essentielle Eucalyptus citronné : 20 gouttes
– Huile essentielle de Géranium d’Egypte : 20 gouttes
– Huile végétale Calendula : 50 gouttes

SONY DSC

Appliquez 2 à 4 gouttes du mélange sur la zone enflammée 4 à 6 fois par jour selon les besoins.

Ce dernier peut aussi être utilisé comme répulsif en l’appliquant sur les membres exposés. Vous pouvez répéter l’opération toutes les 3 heures selon le risque présent.

Si vous n’avez pas tout sous la main, 1 goutte de Lavande Aspic par piqûre est efficace !

Il faut bien évidemment consulter son médecin si les symptômes s’aggravent, si vous êtes fortement allergique aux piqûres, si vous avez de la fièvre ou des frissons et si les piqûres sont multiples et localisées surtout sur le visage.

L’été peut maintenant arriver et les petites bêtes aussi… vous êtes paré !

Les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution, demandez conseil à votre pharmacien.

 

PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |