Avec Didier, docteur en pharmacie, nutritionniste

La santé n’est pas la seule affaire des médicaments ! « Drôle de discours pour un pharmacien » me direz vous…

Je vous réponds non ! La santé dans sa globalité est l’affaire de chaque pharmacien well&well. Je vous rappelle que je milite pour la prévention au quotidien 😉  Et l’alimentation peut être source de bonne comme de mauvaise santé ! Pour preuve, les médias en font des dossiers complets !

Donc, pour en revenir à notre sujet, au cours de nos repas, nous 25consommons des huiles pour leur onctuosité et notre plaisir. Mais pour que vous soyez mieux que bien, il faut connaître leurs propriétés afin d’en tirer le plus grand bénéfice. Or les huiles d’assaisonnement ne sont pas toutes égales…

illustration huile blog 02 Les huiles d’assaisonnement

Comme vous pouvez le constater sur notre schéma, les huiles végétales sont constituées d’acides gras dit « insaturés ». Ces acides gras sont majoritairement des omégas 3, ω3, des ω6 et des ω9. Il est scientifiquement prouvé que les huiles riches en ω3 apportent un mieux être au quotidien.

Donc pour nos assaisonnements, l’idéal est d’utiliser les huiles les plus riches en ω3 telles que les huiles de lin, de cameline, de noix et de colza.monassiette huile Les huiles d’assaisonnement

  • Les huiles de lin, de cameline et de noix sont les plus riches en ω3 mais sont très fragiles. Il conviendra donc d’être attentif aux dates de péremption et aux conditions de conservation (dans un endroit frais). Attention, elles ne sont pas adaptées à la cuisson !
  • L’huile de colza se conserve mieux, bénéficie d’un bon rapport qualité-prix et résiste à la cuisson à une température inférieure à 180°C (pas de friture).

Et qu’en est-il de l’huile d’olive que nous consommons massivement ? L’huile d’olive est neutre pour notre santé. Nous pouvons donc l’utiliser sans risque et toujours avec plaisir. En association avec les huiles précédentes pour optimiser et varier les goûts…

monassiette huile salade Les huiles d’assaisonnement

Ma recommandation santé est donc de consommer 2 à 3 cuillères à soupe par jour d’huile de colza afin de réduire le risque de maladies et l’obésité.

 

Les secrets well&well :

  • Préférer les huiles de première pression à froid et en bouteille de verre coloré.
  • Pour enrichir la saveur de vos plats, pensez aux épices ! En plus d’être délicieuses, elles améliorent votre santé au quotidien.
PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |