Avec Marie France, votre experte well&well, pharmacien, micro-nutritionniste

Même après une bonne nuit de sommeil, vous vous sentez fatigué. Vous avez du mal à vous concentrer et vous somnolez en début d’après-midi. Ou bien le lundi, après un week-end reposant, vous avez du mal à entendre le réveil, à vous motiver …

Nous parlons bien de la fatigue !
Celle-ci peut être musculaire (physique) ou mentale (psychique). Dans tous les cas, il y a probablement une carence en neurotransmetteurs pour la motivation, en acides aminés pour l’énergie, ainsi qu’en fer et en magnésium indispensables aux échanges cellulaires.

Une journée vue par notre cerveau

Notre organisme est programmé naturellement pour passer toutes les étapes de la journée !
Le matin, il démarre grâce à la dopamine, neurotransmetteur « starter » de l’action et de la motivation. Ensuite, notre organisme synthétise la noradrénaline, qui est l’accélérateur. Elle nous donne l’énergie pour mettre en oeuvre nos projets. L’acide aminé tyrosine est le précurseur qui permet de synthétiser ces deux neurotransmetteurs (dopamine et noradrénaline).

En fin d’après-midi, la production d’un autre neurotransmetteur, la sérotonine, freine l’action pour retourner au calme. La sérotonine est aussi impliquée dans la régulation de nos humeurs. Son précurseur est un autre acide aminé : le tryptophane.

Donc, pour que l’organisme passe bien les étapes de la journée, il faut booster ces acides aminés que nous trouvons naturellement dans les protéines animales ou végétales.
Mais ce n’est pas tout, il faut également pallier les carences éventuelles !

En effet, une carence en vitamine B peut aussi provoquer une fatigue physique ainsi que psychique. Vitamine du bien-être, elle est indispensable aux échanges cellulaires. Sans elle, l’organisme s’épuise. Le manque de fer agit aussi sur la fatigue : pour savoir si vous êtes anémique, je vous invite à réaliser un dosage sanguin de la ferritine. Enfin, une carence en magnésium sera responsable d’une hyper excitation nerveuse et cellulaire (crampes, tressautements des paupières, anxiété…) et d’une sensibilité exagérée au stress.

Les conseils well&well

Aujourd’hui, je vous propose de commencer par gérer simplement cette fatigue dans votre assiette ! ; )

Le petit déjeuner : place aux protéines pour la tyrosine

1/ Boire de l’eau, du thé, du café ou de la tisane

2/ Aliments protéinés : pour un petit déjeuner salé, œuf ou jambon filière oméga 3 (visible sur l’emballage, ce sont des produits provenant d’animaux élevés en liberté non nourris par des graines de maïs) ou pour les fans de « sucré », crêpes maison (oeuf, farine complète, lait de soja ou de riz)

3/ Aliments glucidiques : pain complet Bio au levain ou céréales complètes sans sucre ajouté

4/ Produits laitiers : fromages ou yaourt

5/ Apport de lipides : beurre filière oméga 3 ou huile de colza pour la cuisson des oeufs

6/ Fruits : noix, noisettes, amandes…et/ou fruits de saison et de proximité

SONY DSC


Le goûter ou la collation
 : privilégier les fruits secs riches en tryptophane et en magnésium

1/ Une grande tasse de thé vert

2/ Un ou plusieurs fruits de saison (pommes, fruits rouges de saison, agrumes…)

3/ Noix ou amandes: 5 ou 6

4/ 40 g de chocolat noir à 70%

5/ Consommer et déguster le tout lentement et avec plaisir

SONY DSC

Pour pallier les carences :

  • le fer : on le trouve dans les oeufs, les lentilles, les pois cassés, le boudin noir…
  • le magnésium : privilégiez les amandes, les noix, le chocolat, les fruits secs, les crevettes…
  • la vitamine B : une petite cure de feuilles vertes, fruits de mer et légumes secs !

Et pensez qu’une alimentation variée et colorée nous apporte en principe ce qui est nécessaire. : )

Les secrets well&well


L’alimentation ne permet pas toujours de pallier ces carences et de garantir une forme à toute épreuve, n’hésitez pas à demander conseil en pharmacie pour la compléter au mieux ! ; )

SECRET FATIGUE

PARTAGER l'article :   facebook | twitter | email |